Comment mieux réguler vos émotions ?

Dernière mise à jour : 3 mars

Tout être humain ressent quotidiennement des émotions comme : la peur, la colère, la tristesse, la joie ou encore la surprise et le dégout.

Les émotions sont vitales et utiles à la compréhension de nos mécanismes car elles nous transmettent une information qui nous permet de réagir face aux événements.

Seulement voilà, parfois, ces émotions peuvent être si intenses, qu'elles peuvent vite devenir envahissantes. Le trop plein d'émotions n'est pas une fatalité, il existe des solutions pour apprendre à les réguler !


Qu'est-ce qu'une émotion ?


nom féminin,

Réaction affective transitoire d'assez grande intensité, habituellement provoquée par une stimulation venue de l'environnement.

{Dictionnaire Larousse}


On pourrait compléter cette définition en y ajoutant la notion de cause.

Car si une émotion répond effectivement à un déclencheur (pensée ou événement), elle fait aussi écho à une cause qui nous est propre : notre manière personnelle de considérer les événements et d'y réagir.

Car souvent quand une émotion forte surgit, ce n'est pas en réaction à l'événement lui-même que nous sommes en colère ou triste, mais parce que la situation nous renvoie à une situation similaire et non digérée traversée dans le passé.

 

Comment réguler une émotion forte ?


1. On l'accueille

On se pose un instant,

On prend le temps de la ressentir,

On l'identifie et on la nomme : Peur ? Colère ? Tristesse ?

On accepte son message qui a un sens et une utilité.


2. On décrypte son message

La peur est là pour nous alerter d'un danger :

▶ Quel est ce danger ? Est-il réel ?


La colère est là pour nous alerter d'une injustice / d'un manque de respect :

▶ Quelle est cette injustice / cet irrespect ?


La tristesse est là pour nous alerter d'une perte :

▶ Quelle est cette perte ?


3. On investigue

On recherche le déclencheur de l'émotion ressentie :

▶ Quelle pensée ou événement a déclenché cette émotion ?


On recherche la cause originelle de l'émotion :

▶ Quelle situation similaire du passé a déjà déclenché cette émotion ?


En suivant ces 3 étapes, vous constaterez vite que votre niveau émotionnel va sensiblement baisser. Simplement, parce que l'émotion aura bien rempli sa fonction d'alerte et que vous aurez compris et entendu son message.

Dans certains cas, il sera peut être nécessaire d'agir de manière concrète pour obtenir une "réparation" si on a subi un préjudice réel.

Si le niveau émotionnel ne change pas, cela veut sans doute dire que quelque chose de plus profond se joue à travers vos émotions et qu'il est utile de vous faire accompagner par un professionnel pour dépasser cela.

 

Hypnose et émotions fortes, quelles solutions ?


Aucune thérapie ne fait l'impasse sur un travail émotionnel et l'hypnose n'est pas en reste...


En hypnose, il existe un certain nombre de techniques qui permettent d'évacuer les tensions associées à des émotions qu'on n'a pas écouté ou qu'on n'a pas su décrypter et qui sont restées logées dans notre Inconscient.


Il est possible de faire un travail global de "Nettoyage émotionnel" en laissant l'Inconscient aller rechercher tous les événements du passé à nettoyer. Par des exercices de respiration, on se dépollue de tout ce qui est resté engrammé dans notre esprit. On peut ainsi prendre plus de distance émotionnelle par rapport à ces événements et ainsi éviter que ceux-ci aient une résonance sur des événements futurs similaires.


Quand une émotion en particulier est récurrente et envahissante, on peut la personnifier (lui attribuer une silhouette, un visage, une expression...) et aller à sa rencontre pour dialoguer avec elle : l'interroger sur son histoire, sur les raisons de sa présence et négocier directement avec elle pour qu'elle soit plus gérable, qu'elle se manifeste avec moins d'intensité.


Il existe aussi pleins d'autres techniques métaphoriques, très créatives, pour travailler sur ses émotions.


Quelle que soit la situation, en Hypnose on passe nécessairement par un travail émotionnel. Ce qui donne au thérapeute, de nombreuses clés pour comprendre les mécanismes du patient, et effectuer avec lui un travail profond sur lui-même.